DRAA KEBILA_SETIF_ALGERIA

DRAA KEBILA_SETIF_ALGERIA

Lemroudj, Résultats très faibles à l’examen de cinquième 2016

Les résultats de l’examen de cinquième de juin 2016 sont très faibles à Lemroudj.

 

Sur 67 candidats examinés, 23 seulement ont été déclarés admis sur la base de la moyenne obtenue à l’examen de cinquième ; soit un taux de 34,32%. En ajoutant les 15 élèves admis par rachat, le nombre passe à 38 ; soit un taux de 56,71%.

 

Il y a donc 29 élèves qui ont échoué dont on ne sait pas encore s’ils vont tous refaire l’année.

 

A signaler que le taux d’admission national est de 79,99%.

 

Pour rappel, en 2015, les résultats étaient meilleurs. Sur 52 candidats examinés, il y avait 30 admis (57,69%) ; en ajoutant les 13 élèves rachetés, le nombre passe à 43 et le taux à 82,69%.

 

Juste après l’affichage, les citoyens en général, les parents d’élèves et les autres, se sont demandé quelles sont les causes de la faiblesse des résultats de cette année ? De ce que l’on a pu entendre par-ci, par-là, il y aurait plusieurs causes dont notamment :

 

-          Les parents ne s’occupent pas assez de leurs enfants durant l’année scolaire ; une quasi absence de suivi et de coordination avec l’école.

-          L’instabilité du corps enseignant au sein de l’école ; outre le départ massif en retraite, les nouveaux maîtres sont affectés en qualité de suppléants sans formation pédagogique en la matière.

-          Les élèves n’accordent pas suffisamment de temps et d’importance à leurs études ; ils sont trop jeunes pour se rendre compte de l’utilité de l’école.

 

Ces résultats sont le fruit des efforts des élèves, de leurs parents  et du corps enseignants. Ils sont,  aussi, le fruit des 5 années scolaires écoulées.

 

Quoi qu’il en soit, c’est toute la société qui est interpellée à ce sujet. L’association des parents d’élèves, les élèves et l’école doivent se concerter pour rechercher les causes et apporter des solutions afin que les résultats de l’année prochaine puissent être nettement meilleurs. Il est bien évident que si tous s’y mettent, il n’aurait pas de raison pour que le niveau scolaire ne se relève pas.

 

Auteur : Rachid Sebbah



15/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres