DRAA KEBILA_SETIF_ALGERIA

DRAA KEBILA_SETIF_ALGERIA

Draa Kébila, la pollution de l’environnement continue

DSC05415.JPG

Malgré les moyens mis en place par les services communaux de Draa Kébila et les efforts déployés pour améliorer le cadre de vie et protéger l’environnement, la pollution continue. Elle est le fait de l’insouciance de certains citoyens, de l’absence de sensibilisation de la population et surtout du manque total de contrôle et de pénalisation des contrevenants.

 

En effet, ces derniers temps, les services communaux ont désignés des lieux de décharges publiques, mis en place un service de collecte des déchets ménagers à raison de deux fois par semaine mais la propreté des ruelles des villages et de l’environnement en général est loin d’être exemplaire. Il faut se poser la question et rechercher les causes pour trouver des solutions.

 

Le premier constat que l’on peut aisément faire est que le citoyen ne participe pas suffisamment à la protection de l’environnement ; il semble qu’il ne se sent pas du tout concerné. Il y a encore beaucoup de gens, jeunes et adultes, hommes et femmes qui jettent des déchets n’importe où et à n’importe quel moment. Il y a des consommateurs qui jètent des peaux de bananes, des bouteilles en plastiques et autres par les fenêtres de leurs voitures ou de leurs maisons, dans la rue, au café et mêmes près des mosquées et des administrations ?

 

Ce genre de comportement nécessite de la sensibilisation en direction de la population, du contrôle et, en cas de récidive, de la sanction. Mais encore faut-il que les autorités communales renforcent le dispositif mis en place par plus de moyens et une collecte quotidienne des déchets ménagers en plus de la mise en place de corbeilles ou de bacs un peu partout afin que le citoyen ne puisse trouver aucune excuse à ne pas participer à la protection de l’environnement. Il au aussi multiplier les contrôles sur les lieux afin de déceler les contrevenants et les rappeler à l’ordre.

 

Enfin, le problème de la pollution environnementale n’est pas insoluble ; il suffit que les autorités s’y mettent davantage et que les citoyens contribuent positivement. Il faut mener des campagnes de sensibilisation en ciblant les écoles, collèges et lycées ainsi que les mosquées sans oublier les foyers pour toucher les mères de familles et les faire contribuer à la protection de l’environnement. On doit également interdire aux commerçants d’occuper les trottoirs et de stocker l’emballage et autres déchets devant les façades de leurs magasins. Multiplier les campagnes de nettoyage tant à l’intérieur des agglomérations qu’à l’extérieur et veiller à éliminer les causes de la pollution sous toutes ses formes.

 

Auteur : Rachid Sebbah



16/04/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres